Loading
My selection

Lot 12 - Pierre-Eugène MONTEZIN (1874-1946) - Nymphéas - Huile sur toile, signée en bas[...]

Result of the bid through subscription

> Check Premium offers

Pierre-Eugène MONTEZIN (1874-1946)
Nymphéas
Huile sur toile, signée en bas à gauche
60.5 x 73.5 cm - 23 1/2 x 28 3/4 in.
Oil on canvas, signed lower left

Un certificat d’authenticité, rédigé par monsieur Cyril Klein-Montezin en mars 2016 sera remis à l’acquéreur

Provenance
Vente Blache, Versaille, n° 50, 4 décembre 1966
Collection privée, Paris


Pierre-Eugène Montézin
Issu d’une famille aisée dans laquelle les arts décoratifs tiennent une place importante, Pierre-Eugène Montézin suit, très jeune, un apprentissage dans une maison de décoration.
C’est sa passion pour la chasse et de la pêche qui lui donnent le goût du paysage français auquel il rendra hommage tout au long de sa vie.
Outre une sensibilité artistique hors du commun, le jeune peintre fait preuve d’une grande ténacité et c’est en effet au bout de dix années de peinture acharnée que Montézin se voit enfin admis au sein du Salon des Artistes Français. Quand le paysagiste s’installe avec sa famille à Neuilly-sur-Seine, les portes de la reconnaissance s’ouvrent progressivement grâces à des toiles talentueuses qui sont bientôt exposées dans les plus belles galeries parisiennes.
Alors à l’apogée de son succès, Pierre-Eugène Montézin est élu à l’Académie des Beaux-Arts de Paris. La mort le frappe en plein travail, comme pour sonner le glas de cette magnifique épopée picturale.
Le tableau que nous présentons est d’influence impressionniste. L’artiste nous offre une vue rapprochée de nénuphars sur un étang.
Une touche rapide, dont les petits empâtements ajoutent à la sensation de mouvement, contribue à cette légère vibration des couleurs.
Une gamme chromatique sobre permet à la lumière de jouer pleinement son rôle dans la toile pour rendre un effet délicat de transparence.
Cette peinture, bien que figurative, ne semble pas se contenter d’une simple représentation du paysage : tant le choix du point de vue que le rythme opéré par la surprenante déclinaison des tons semblent annoncer un modernisme pictural que le peintre s’est parfaitement approprié.

Born into a wealthy family to whom the decorative arts were important, Pierre-Eugène Montézin at very young age received training in home decorating. It was his passion for hunting and fishing that gave him a taste for French landscapes which he continued to worship throughout his life.
In addition to his extraordinary artistic sensibility the young painter demonstrated great tenacity, and indeed, after ten years of determined painting, Montézin could finally join the Salon of French Artists.
When the landscape painter settled in Neuilly-sur-Seine with his family, the doors of recognition gradually opened as his skillful paintings were soon exhibited in the finest Parisian galleries. At the height of his success, Pierre-Eugène Montézin was elected to the Academy of Fine Arts in Paris. Death struck him in the middle of work, which sounded the knell of this beautiful pictorial epic.
The painting we are presenting shows Impressionist influence. The artist gives us a close-up view of water lilies on a pond. Quick brushstrokes and slightly impastoed layers add to a sensation of movement and delicate chromatic vibrations.
A sober color range allows light to play an important role and lends a somewhat translucent effect. This painting, though figurative, does not appear to limit itself to a simple representation of the landscape given the chosen angle and pace suggested by the surprising diversity of tones, which seem to announce pictorial modernism perfectly assimilated by the painter.

Request more information

Theme : Paintings and drawings Add this category to my alerts